Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

Le printemps est le moment idéal pour faire baisser votre taux d'A1C 

Si votre fournisseur de soins de santé vous a parlé de réduire le taux d'A1C apparaissant dans les résultats de votre test, ou si vous souhaitez apporter des améliorations à votre programme de soins du diabète, c'est le moment idéal de commencer. Après tout, les beaux jours encouragent les sorties et l'activité physique ; les aliments frais sont plus facilement accessibles ; et le soleil peut vous donner l'impression d'être invincible. 7 % par rapport à 7,0 mmol/l Premièrement, examinons ce que signifie clairement le résultat de votre test d'A1C. Celui-ci peut être un peu déroutant étant donné que le taux d...

Lire la suíte

Préciser les résultats

Couple hereux qui marche à l'extérieur

Les bénéfices d’une vie active

L’exercice, c’est bon pour tout le monde, mais si vous vivez avec le diabète, il peut faire une énorme différence dans le contrôle de votre glycémie. Qui plus est, l’activité physique permet à vos cellules de profiter de l’insuline plus efficacement, ce qui améliore votre taux d’A1C.   Les nombreux bénéfices de l’activité physique L’exercice est l’une des pierres angulaires de la gestion du diabète, parce que la liste de ses bénéfices pour les personnes atteintes de diabète est très longue. L’exercice peut :1 améliorer la sensibilité à...

Lire la suíte
Adolescente regardant sa pompe à insuline

Une pompe à insuline, cinq scénarios

Précieuse alliée au quotidien, votre pompe à insuline vous suit partout sans broncher, mais certaines situations requièrent une attention particulière (ou de l’ingéniosité) de votre part; en voici cinq exemples. Dans la douche ou le bain. La plupart des pompes résistent aux éclaboussures, mais ne peuvent être immergées dans l’eau. Vous avez deux choix ici : soit vous déconnectez votre pompe, soit vous lui trouvez un endroit sécuritaire. Dans le premier cas, vérifiez votre glycémie avant et après la déconnexion, et ne passez pas plus d’une heure sans votre pompe. Si vous préférez la garder avec vous, vous...

Lire la suíte
Doctor telling patient bad news

Accepter un diagnostic de diabète

La nouvelle est tombée : vous ou votre enfant souffrez du diabète. Après le choc initial, vous passerez sans doute par une gamme d’émotions et de questionnements – un cheminement tout à fait normal et propre à chacun, qui pourrait comprendre les étapes suivantes : Le déni. Vous ne croyez pas au diagnostic. La colère. Vous ressentez un sentiment d’injustice, ou encore de l’anxiété qui se transforme en révolte. Le marchandage. Vous acceptez partiellement la situation, mais remettez certains volets en question (le traitement proposé, la...

Lire la suíte
Lady looking at pastry with temptation

Halte aux fringales!

Quand on vit avec le diabète, on croit souvent devoir bannir tout aliment non santé. Or, gérer ses fringales – plutôt que de chercher à les éliminer – est le meilleur moyen de prévenir les excès potentiellement dommageables. Désamorcer les bombes caloriques. Ennui? Stress? La fringale répond souvent à un besoin psychologique. Bernez-la : plongez-vous dans un roman, ou allez marcher ou courir. Gourmandise ou faim légitime? Vous n’avez avalé qu’une salade verte au dîner? Pas étonnant que votre estomac soit insatisfait! Ajoutez donc des fibres et des protéines à vos repas...

Lire la suíte
Doctor speaking to female patient

Savoir parler à votre médecin

Que vous viviez avec le diabète depuis de nombreuses années ou que vous veniez à peine d’être diagnostiqué, communiquer avec votre équipe de soins est l’une des meilleures choses que vous puissiez faire. Si vous êtes nerveux ou mal à l’aise de vous ouvrir à votre médecin ou à votre pharmacien, sachez qu’il y d’excellentes raisons de maîtriser ces appréhensions. Moins bien vous communiquez, plus votre niveau de stress, d’anxiété et de risque de dépression s’élève. Cela mène aussi inévitablement à une gestion du diabète moins soutenue et moins efficace. 1 Puisqu’il est prouvé qu’il est bon pour votre santé de...

Lire la suíte
Man on couch with laptop

Comprendre le diabète de type 2

Qu’est-ce que c’est? Le diabète de type 2 est de loin le plus fréquent : il touche jusqu’à 90 % des personnes vivant avec le diabète. On le retrouve surtout chez les adultes (d’où le surnom « diabète de l’adulte »), en particulier ceux de 40 ans et plus. Toutefois, avec l’épidémie d’obésité qui sévit un peu partout dans le monde, il se déclare chez des personnes de plus en plus jeunes. On associe ce type de diabète à un mode de vie sédentaire, de même qu’à l’obésité ou au surpoids – en particulier s’il y a une accumulation de gras au niveau de l’abdomen –, mais des facteurs...

Lire la suíte
lady drinks soda with a straw

Les boissons sucrées : moins, c’est mieux

L’Organisation mondiale de la Santé recommande de réduire l’apport en sucre à 10 % de la ration énergétique quotidienne, soit 200 des 2000 calories qu’un individu consomme en une journée, ou 50 g de sucre. Et il serait encore meilleur pour la santé de réduire cette portion à 5 %, c’est-à-dire 25 g. C’est à peine 6 cuillères à thé par jour! Lorsqu’on vit avec le diabète, on connaît bien la chanson : gare au sucre, il se retrouve partout. Si l’on surveille de près ce qu’on mange, on doit appliquer la même vigilance à ce qu’on boit. Les boissons gazeuses sont en effet de véritables petites bombes...

Lire la suíte
Men playing tennis and chatting

Petit survol des médicaments oraux

Pour le diabète de type 1 Avec le diabète de type 1, on doit prendre de l’insuline à vie puisque le corps n’en produit pas – il faut l’administrer au moyen d’injections ou d’une pompe. Vous vous demandez pourquoi, de nos jours, il n’existe pas encore de pilule d’insuline? Eh bien, c’est que les enzymes de l’estomac auraient tôt fait d’annuler son action. Au-delà de l’insulinothérapie, la gestion du diabète de type 1 passe aussi par l’exercice physique, l’alimentation et la mesure de la glycémie. Certains médicaments oraux sont parfois prescrits en complément, par exemple ceux-ci :...

Lire la suíte

Pages