Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

Les boissons sucrées : moins, c’est mieux

L’Organisation mondiale de la Santé recommande de réduire l’apport en sucre à 10 % de la ration énergétique quotidienne, soit 200 des 2000 calories qu’un individu consomme en une journée, ou 50 g de sucre. Et il serait encore meilleur pour la santé de réduire cette portion à 5 %, c’est-à-dire 25 g. C’est à peine 6 cuillères à thé par jour!

Lorsqu’on vit avec le diabète, on connaît bien la chanson : gare au sucre, il se retrouve partout.

Si l’on surveille de près ce qu’on mange, on doit appliquer la même vigilance à ce qu’on boit. Les boissons gazeuses sont en effet de véritables petites bombes caloriques. Chaque canette compte environ 150 calories et 40 grammes de glucides, soit 10 cuillères à thé de sucre!

Pourquoi ne pas les remplacer par un jus, alors? Méfiez-vous : un jus de fruit pur à 100 % peut en fait contenir autant de calories et de glucides, sans compter qu’il contient peu de fibres et ne calme pas la faim comme le ferait un fruit frais.

Par quoi remplacer les boissons sucrées, dans ce cas?

Eh bien par de l’eau! Mettez-y une touche de jus de lime ou de citron, ou encore infusez-y des fruits, du concombre, du gingembre ou de la menthe.

Divers aromatisants pour l’eau sont aussi offerts sur le marché. À base de sucre ou d’édulcorants, ces produits sont cependant loin d’être inoffensifs : vous pourriez ajouter une, voire deux cuillères à thé de sucre dans un seul verre d’eau.

Quant aux boissons pour sportifs, à moins d’avoir fait un effort physique prolongé et d’avoir sué abondamment (en courant pendant une heure, par exemple), gardez-vous d’en consommer.

Les boissons gazeuses sont pour vous une drogue douce?

Brisez le cycle de la dépendance :

  • Fixez-vous une date d’arrêt et établissez un pacte avec vous-même.
  • Déterminez les éléments déclencheurs : désamorcez la situation en vous distrayant ou en allant marcher après votre repas.
  • Assurez-vous de consommer assez de fibres et de féculents. Bien rassasié, vous serez moins attiré par le sucre.

Vous craignez de manquer d’énergie?

Surtout, tenez-vous loin des boissons énergisantes, bourrées de sucre et de caféine.

Adoptez plutôt le thé : du thé vert au Pu’er en passant par le oolong, un arc-en-ciel de saveurs s’offre à vous.

Vous pouvez aussi opter pour le café, à condition bien sûr de ne pas y ajouter une montagne de sucre et de crème fouettée!

 

Références:
American Diabetes Association, « What Can I Drink? » : http://www.diabetes.org/food-and-fitness/food/what-can-i-eat/making-healthy-food-choices/what-can-i-drink.html?referrer=http://www.accu-chekdiabeteslink.com/how-to-break-up-with-soda.html. Consulté le 18 février 2016.
Denis Gagné, « Aromatisants pour l’eau », L’épicerie, 30 juillet 2014 : http://ici.radio-canada.ca/emissions/l_epicerie/2013-2014/reportage.asp?idDoc=344478#leplayer. Consulté le 19 février 2016.
Institut national de santé publique du Québec, « Les boissons énergisantes : entre menace et banalisation », Topo, no 2 (août 2011) : https://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1311_BoissonsEnergisantes.pdf. Consulté le 18 février 2016.
Isabelle Huot, « Le sucre : gourmandise ou dépendance? », Moi&cie : http://staging.moietcie.ca/articles/formenutrition/nutrition/le-sucre-gourmandise-ou-dependance. Consulté le 18 février 2016.
Marie Allard, « Le jus n’est pas un fruit », La Presse+ : http://plus.lapresse.ca/screens/4534-4064-5347fa2a-a2de-16c1ac1c606d%7C_0.html. Consulté le 18 février 2016.
Organisation mondiale de la Santé, « L’OMS appelle les pays à réduire l’apport en sucres chez l’adulte et l’enfant » : https://www.who.int/mediacentre/news/releases/2015/sugar-guideline/fr/. Consulté le 18 février 2016.

Recevez notre infolettre

Une source d’information reliée au diabète intéressante et utile

Abonnez-vous maintenant

Partager

Classé sous :