Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

Les voleurs de sucre

Connaissez-vous les voleurs de sucre? Vous savez, ces personnes bien intentionnées qui remplacent le vrai sucre par de la stévia, de la saccharine ou un autre substitut? Je pense à une soirée des Fêtes en particulier, il y a quelques années. On y avait dressé une table regorgeant de tartes, de gâteaux et de friandises à faire pâlir d’envie Willy Wonka; les effluves suffisaient à me mettre l’eau à la bouche. Sur une table plus petite, on m’avait réservé des oursons en gelée et une tarte aux pommes sans sucre. Bien sûr, c’était une belle attention, compte tenu de mon diabète. Mais… OUACHE! J’ai avalé quelques bouchées...

Lire la suíte

Préciser les résultats

Couple walking on a beach laughing

Le diabète dans l’intimité

Le sexe reste un sujet tabou dans la gestion du diabète. En effet, on parle beaucoup des risques pour les yeux, les nerfs, les reins et le cœur, mais bien plus rarement des problèmes pouvant survenir dans la chambre à coucher – qu’il s’agisse d’une barrière psychologique ou d’une dysfonction. Les désagréments potentiels sont réels, mais ils ne signifient pas que vous devez mettre une croix sur votre vie sexuelle. Voyons tout cela de plus près en cinq points. Le dialogue. Votre diabète ne regarde que vous, c’est vrai, mais la communication est essentielle pour aider votre partenaire...

Lire la suíte
a plate with an apple and a measure band

Trop beau pour être vrai

« Perdez 15 livres en 15 jours », « Brûlez des calories en restant assis », « Découvrez les superpouvoirs des fèves de Machin Chouette »… ces grandes promesses vous disent sûrement quelque chose. Bien sûr, l’idée de maigrir sans effort semble géniale, mais qu’en est-il vraiment? Régimes miracles, régimes chocs et compagnie Les régimes extrêmes font miroiter une perte de poids drastique et rapide, au moyen d’un gros déficit calorique et d’importantes restrictions alimentaires. Oui, vous allez fondre si vous avalez seulement des smoothies ou de la soupe au chou. Mais ce n’est bon ni pour votre santé ni...

Lire la suíte

Changer une chose pour améliorer sa vie

Chacun de nous a bien choses qu’il voudrait changer dans sa vie, mais le seul fait d’y penser globalement est décourageant.  Choisissez plutôt une seule chose à améliorer maintenant. Changer l’une des choses de la liste qui suit pourrait avoir un impact important sur votre vie avec le diabète – un effet sur votre santé physique et sur votre bien-être émotif. Soyez fidèle à votre autosurveillance Pour les gens atteints de diabète, des mesures plus fréquentes de leur glycémie sont la clé du contrôle de leur santé.  Des mesures fréquentes vous procurent les données nécessaires à des...

Lire la suíte

L’exercice chez soi

Lire la suíte
Couple hereux qui marche à l'extérieur

Les bénéfices d’une vie active

L’exercice, c’est bon pour tout le monde, mais si vous vivez avec le diabète, il peut faire une énorme différence dans le contrôle de votre glycémie. Qui plus est, l’activité physique permet à vos cellules de profiter de l’insuline plus efficacement, ce qui améliore votre taux d’A1C.   Les nombreux bénéfices de l’activité physique L’exercice est l’une des pierres angulaires de la gestion du diabète, parce que la liste de ses bénéfices pour les personnes atteintes de diabète est très longue. L’exercice peut :1 améliorer la sensibilité à...

Lire la suíte
Doctor telling patient bad news

Accepter un diagnostic de diabète

La nouvelle est tombée : vous ou votre enfant souffrez du diabète. Après le choc initial, vous passerez sans doute par une gamme d’émotions et de questionnements – un cheminement tout à fait normal et propre à chacun, qui pourrait comprendre les étapes suivantes : Le déni. Vous ne croyez pas au diagnostic. La colère. Vous ressentez un sentiment d’injustice, ou encore de l’anxiété qui se transforme en révolte. Le marchandage. Vous acceptez partiellement la situation, mais remettez certains volets en question (le traitement proposé, la...

Lire la suíte
Lady looking at pastry with temptation

Halte aux fringales!

Quand on vit avec le diabète, on croit souvent devoir bannir tout aliment non santé. Or, gérer ses fringales – plutôt que de chercher à les éliminer – est le meilleur moyen de prévenir les excès potentiellement dommageables. Désamorcer les bombes caloriques. Ennui? Stress? La fringale répond souvent à un besoin psychologique. Bernez-la : plongez-vous dans un roman, ou allez marcher ou courir. Gourmandise ou faim légitime? Vous n’avez avalé qu’une salade verte au dîner? Pas étonnant que votre estomac soit insatisfait! Ajoutez donc des fibres et des protéines à vos repas...

Lire la suíte
lady drinks soda with a straw

Les boissons sucrées : moins, c’est mieux

L’Organisation mondiale de la Santé recommande de réduire l’apport en sucre à 10 % de la ration énergétique quotidienne, soit 200 des 2000 calories qu’un individu consomme en une journée, ou 50 g de sucre. Et il serait encore meilleur pour la santé de réduire cette portion à 5 %, c’est-à-dire 25 g. C’est à peine 6 cuillères à thé par jour! Lorsqu’on vit avec le diabète, on connaît bien la chanson : gare au sucre, il se retrouve partout. Si l’on surveille de près ce qu’on mange, on doit appliquer la même vigilance à ce qu’on boit. Les boissons gazeuses sont en effet de véritables petites bombes...

Lire la suíte

Pages