Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

L’affaire est chocolat!

Pourquoi bouder son plaisir? Bon pour l’humeur, mais aussi pour la santé cardiovasculaire, le chocolat peut très bien s’intégrer à votre diète – à condition, on s’en doute, de le consommer avec modération.

De bons gras. Les types de gras contenus dans le beurre de cacao, comme les acides gras monoinsaturés, préviennent l’augmentation du cholestérol sanguin, ce qui contribue à une bonne santé cardiovasculaire.

Des antioxydants. Les flavonoïdes présents dans le chocolat noir contribuent à faire baisser la pression artérielle en diminuant la formation de LDL (lipoprotéines de basse densité), le mauvais cholestérol. Or, on doit viser un taux de moins de 2,0 mmol/L de LDL (lipoprotéines de basse densité) dans le sang.

Les flavonoïdes améliorent aussi la sensibilité à l’insuline et ont des effets anti-inflammatoires sur le coeur.

La qualité avant tout

Lisez bien les étiquettes, car tous les chocolats ne sont pas égaux. Veillez à choisir un produit contenant davantage de cacao et le moins possible d’agents de texture comme l’huile de palme, mauvaise pour les artères et le taux de cholestérol.

Notons qu’en plus de contenir moins de sucre que le chocolat au lait, le chocolat noir contient moins de sodium, et plus de fibres, de fer, de magnésium et de caféine.

Un antidépresseur naturel

La consommation de chocolat entraîne la libération de dopamine et d’endorphines, les opiacés naturels du corps. Il contient aussi, en quantités minimes, des substances comme la phényléthylamine – un précurseur de la sérotonine, l’hormone clé du bonheur.

Les chocolats « pour diabétiques »

Certains chocolats allégés troquent le saccharose pour du maltitol, mais le goût n’est pas toujours au rendez-vous. Très calorique, il peut aussi avoir des effets laxatifs indésirables.

Le fructose est quant à lui à éviter, puisque l’excès de cette substance augmente le taux de triglycérides dans le sang, ce qui est dangereux pour le cœur.

En somme, il vaut peut-être mieux se gâter avec quelques carrés de bon chocolat qu’avec un produit allégé moins satisfaisant. En vous assurant de tenir compte de cette gâterie dans la gestion de votre glycémie, vous pouvez très bien garder votre bec sucré!

Références:
American Diabetes Association, “All About Cholesterol”: http://www.diabetes.org/are-you-at-risk/lower-your-risk/cholesterol.html. Consulté le 25 janvier 2016.
David Spero, “Chocolate As Diabetes Medicine,” Diabetes Self-Management: https://www.diabetesselfmanagement.com/blog/chocolate-as-diabetes-medicine/. Consulté le 25 janvier 2016.
Diabetes.co.uk, “Diabetes and Chocolate”: https://www.diabetes.co.uk/food/diabetes-and-chocolate.html. Consulté le 25 janvier 2016.
Fédération française des diabétiques, “Chocolat et diabète: privilégiez la qualité”: https://www.federationdesdiabetiques.org/diabete-et/chocolat. Consulté le 25 janvier 2016.
Fédération française des diabétiques, “Les bénéfices du chocolat noir pour le diabète et la santé”: https://www.federationdesdiabetiques.org/actualites/les-benefices-du-chocolat-noir-pour-le-diabete-et-la-sante-005699. Consulté le 25 janvier 2016.
Le journal des femmes, “La santé par le chocolat”: https://sante.journaldesfemmes.com/nutrition-digestion/1011377-la-sante-par-le-chocolat/. Consulté le 25 janvier 2016.

Recevez notre infolettre

Une source d’information reliée au diabète intéressante et utile

Abonnez-vous maintenant

Partager

Classé sous :