Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

Conseils de voyage

Le moment tant attendu est arrivé : vous partez en vacances ‒ et cette pause, vous la méritez. Alors, pendant que vous faites vos bagages et cherchez votre passeport ou vos clés (avez-vous regardé dans le garde-manger?), nous vous proposons l’ABC d’un voyage mémorable… et sans tracas!

En route!

• En voiture, en autobus, en avion ou en train, conservez toujours vos médicaments et votre matériel pour diabétiques à portée de main.

• Si vous prenez l’avion, assurez-vous que vos médicaments portent une étiquette pharmaceutique et que vos seringues et aiguilles sont rangées dans leur gaine, accompagnées de l’insuline. Vos lancettes doivent aussi être dans leur gaine, accompagnées de votre lecteur de glycémie.

• Planifiez vos repas. Peu importe le moyen de transport, ayez toujours des collations avec vous en cas d’attente imprévue… ou prolongée.

• Pour prévenir la formation de caillots, tâchez de ne pas rester trop longtemps dans la même position. Prenez des pauses pour vous délier les jambes si vous êtes en voiture, et marchez un peu dans l’allée si vous voyagez en autobus, en avion ou en train.

À destination!

Quelques précautions de base pour profiter au maximum de vos vacances :

• Munissez-vous d’une bonne crème solaire pour prévenir l’assèchement de la peau.

• Soyez aux petits soins avec vos pieds : optez pour des chaussures confortables, évitez de marcher pieds nus sur la plage ou dans l’eau, et surveillez l’apparition d’ampoules, de rougeurs et d’écorchures.

• Sachez qu’il n’y a pas d’aliments bannis ‒ tout est une question d’équilibre. L’important est de connaître leur teneur en glucides et leur indice glycémique (IG). Les aliments à IG faible (sucres lents) sont à privilégier, comme ils permettent de mieux réguler votre glycémie, mais les aliments à IG élevé (sucres rapides) restent indispensables en cas d’hypoglycémie.

• La règle d’or : limiter le sucre, favoriser les légumes verts, contrôler les féculents et boire beaucoup d’eau. Il est tentant de prendre un verre ou deux en vacances, et loin de nous l’idée de vous en décourager ‒ tâchez seulement de surveiller votre glycémie de plus près.

• Vous bougez plus en vacances? C’est bien! Apportez toujours des collations quand vous faites une activité physique, et mesurez votre glycémie plus régulièrement. Mais surtout, apprenez à connaître vos limites!

• Enfin, conservez vos appareils de glycémie, vos médicaments et vos bandelettes à l’abri de la lumière et de l’humidité (les pochettes isothermes sont une bonne solution).
Bon, trêve de conseils et de précautions : c’est l’heure de vous détendre et de faire le plein de souvenirs inoubliables. Nous vous souhaitons d’excellentes vacances!

Références:
Guide canadien sur le diabète, « Voyager lorsqu’on est diabétique » : http://www.guidesurlediabete.com/voyager-lorsquon-est-diabetique/. Consulté le 20 mars 2014.
Diabète Québec, “Le voyageur diabétique”: http://www.diabete.qc.ca/html/vivre_avec_diabete/voyageur.html. Consulté le 20 mars 2014.
American Diabetes Association, “When you travel”: https://www.diabetes.org/living-with-diabetes/treatment-and-care/when-you-travel.html. Consulté le 20 mars 2014.

Recevez notre infolettre

Une source d’information reliée au diabète intéressante et utile

Abonnez-vous maintenant

Partager

Classé sous :