Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

Aux petits bobos les bons remèdes

Si l’été promet une foule de plaisir, il peut aussi vous réserver de mauvaises surprises qui risquent de gâcher votre journée. Comme dit l’adage, mieux vaut prévenir que guérir, mais nous avons aussi des conseils pour vous si le mal est déjà fait.

Coups de soleil. Tâchez de les éviter en utilisant de la crème solaire et en trouvant refuge à l’ombre quand les rayons UV sont au plus fort. En présence d’une vilaine brûlure, prenez un bain tiède ou appliquez une serviette mouillée sur la zone touchée; le gel d’aloès est aussi une bonne option pour réduire l’inconfort.

Pied d’athlète. La sueur et le manque d’aération sont les ingrédients clés de cette infection causée par un champignon, qui se manifeste par un fendillement ou un blanchissement de la peau entre les orteils. Les crèmes antifongiques de la pharmacie aident à accélérer la guérison, mais si vous n’en avez pas sous la main, la fécule de maïs ou le bicarbonate de soude peuvent soulager la douleur tout en gardant vos pieds au sec. Consultez votre médecin si le problème persiste.

Piqûres de moustiques. L’idéal reste de fuir ces vampires : installez-vous près d’un ventilateur à l’intérieur, portez des vêtements longs et utilisez de l’huile d’eucalyptus ou un autre répulsif quand vous allez en forêt ou au bord de l’eau. Les moustiques vous ont quand même attaqué? Vous pouvez atténuer les démangeaisons avec un onguent de la pharmacie, ou encore, bien que cela ne soit pas encore prouvé, en frottant les piqûres avec l’intérieur d’une peau de banane.

Petites coupures ou égratignures. Idéalement, nettoyez la plaie avec de l’eau et du savon doux, ou bien rincez-la sous l’eau courante pendant quelques minutes. Vous pouvez ensuite appliquer un onguent ou un bandage pour la protéger des contaminants extérieurs, entre autres si vous êtes à la plage ou dans le bois.

Piqûres d’abeille ou de guêpe. D’abord, vérifiez si le dard est encore sous la peau (vous verrez alors un petit point noir). N’employez pas de pincette pour le retirer, car davantage de venin pourrait se libérer; servez-vous plutôt d’une carte de crédit ou d’un couteau non tranchant pour déloger l’intrus, en le poussant hors de la peau. Par la suite, nettoyez la piqûre avec du savon doux et appliquez du froid pour réduire l’enflure. Petit truc : le bicarbonate de soude favorise la guérison.

Déshydratation. Si vous ressentez les effets de la déshydratation ou d’un coup de chaleur (bouche sèche, étourdissements, faiblesse, etc.), abritez-vous à l’ombre ou à l’extérieur. Évidemment, il faut boire du liquide, mais tenez-vous loin des boissons sportives gorgées de sucre : la bonne vieille eau fera le travail. Vous pouvez aussi mettre des serviettes froides sur vos poignets et sur votre nuque pour vous rafraîchir.

Herbe à puce. Quand vous touchez à de l’herbe à puce, les picotements se font sentir instantanément. Passez vite votre peau sous l’eau courante, pendant au moins cinq minutes, pour diluer les huiles responsables des démangeaisons. Une lotion de calamine ou un onguent pourra soulager l’irritation, mais attention aux formules à base de cortisone, car elles risquent de faire grimper votre glycémie.

Évidemment, nous espérons que vous passerez un superbe été loin de tous ces pépins – mais au moins, vous aurez quelques remèdes en tête si l’un d’eux survient!

Inspiré de :
Roche, “Remedies for Common Summer Ailments”: http://www.accu-chekdiabeteslink.com/remedies-for-common-summer-ailments.html. Consulté le 1er février 2016.

Recevez notre infolettre

Une source d’information reliée au diabète intéressante et utile

Abonnez-vous maintenant