Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

Éviter le stress du temps des fêtes

Pendant les Fêtes, tout est chamboulé : on mange n’importe quand, on dort trop ou trop peu... Puis il y a les cadeaux de dernière minute, la longue route à faire – et à travers tout ça, il faut s’occuper de son diabète!

Surtout, ne pas perdre la tête.

Comme le stress joue sur l’appétit, mais aussi sur la glycémie, il faut savoir le tenir en joue.

Ciblez les éléments stressants et, si possible, évitez-les. Par exemple, magasinez vos cadeaux pendant l’année, ou achetez en ligne plutôt que d’affronter les foules des centres commerciaux.

Pour le reste, respirez un bon coup. Acceptez d’abord que cette période est stressante – surtout avec le diabète! –, puis préparez votre plan d’attaque :

  • L'EXERCICE. Impossible de vous rendre au gym? Sortez en famille faire du ski de fond, de la raquette ou du patin. Essayez des activités qui sortent de l’ordinaire : descente en chambre à air, construction d’un fort… pourquoi pas une gentille bataille de balles de neige?
  • LES REPAS. Le réveillon retarde? À l’heure habituelle de votre repas, prenez une collation contenant de 15 à 30 g de glucides et un peu de protéines. Mangez avec plaisir et laissez-vous une marge de manœuvre : prévoyez les inévitables gâteries, comme le gâteau de tante Suzanne.

Soyez indulgent envers vous-même.  Prenez garde au surmenage lié au souci constant de votre glycémie, des injections d’insuline, etc. Vous avez trop mangé hier soir? Ne vous en voulez pas trop : des émotions négatives, vous n’en avez pas besoin!

Consacrez-vous du temps. La famille, les amis, les collègues… Voir autant de gens peut vous donner de l’énergie ou, au contraire, vider vos réserves. Prévoyez un moment pour vous adonner à une activité ressourçante : lecture, méditation, journée au spa, tout est permis!

Cherchez du soutien. Vous vous sentez dépassé par les événements? Déprimé? Discutez-en avec un proche, ou encore avec un professionnel. Parler vous délestera d’un grand poids et vous amènera sur la piste des solutions.

En conclusion

Vous êtes paré à gérer presque tout, mais c’est votre oncle Réjean qui vous énerve? Ne vous laissez pas hérisser : comme on dit, ça arrive rien qu’une fois par année!

Recevez notre infolettre

Une source d’information reliée au diabète intéressante et utile

Abonnez-vous maintenant

Partager

Classé sous :