Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

Hyperglycémie

Lorsque la quantité d’insuline est insuffisante ou que l’hormone devient inefficace, les cellules ne peuvent pas utiliser le glucose disponible, qui s’accumule alors dans le sang.

L’hyperglycémie survient lorsque le taux de glucose grimpe au-dessus des valeurs cibles, c’est à dire :

  • au-dessus de 7 mmol/L à jeun ou avant un repas;
  • au-dessus de 10 mmol/L deux heures après un repas.

C’est l’hyperglycémie chronique qui entraîne, à long terme, les complications du diabète, par exemple les dommages aux vaisseaux sanguins et aux nerfs, la cécité et l’insuffisance rénale.

Les signes

  • Fatigue ou somnolence
  • Étourdissements
  • Irritabilité
  • Faim exagérée
  • Soif intense
  • Bouche sèche
  • Envie fréquente d’uriner ou urine abondante

Une impression de déjà-vu? Normal : c’est par l’hyperglycémie que se manifeste le diabète de type 2.

Les causes

L’hyperglycémie survient lorsqu’il y a déséquilibre entre l’alimentation, l’activité physique et la médication ou la dose d’insuline.

Peut-être avez-vous mangé davantage ou consommé plus de glucides qu’à l’habitude, ou peut-être avez-vous écourté votre séance d’entraînement? Il se peut aussi que la quantité d’insuline administrée ait été insuffisante ou, dans le cas du diabète de type 2, que l’insuline, pourtant prise à la bonne dose, n’ait pas agi aussi efficacement qu’elle aurait dû.

Le stress psychologique ou physique (maladie, infection, etc.) ou encore certains médicaments, comme la cortisone, peuvent aussi jouer sur la glycémie.

Comment la prévenir?

  • Surveillez de près votre glycémie.
  • Suivez le plan d’alimentation élaboré par votre nutritionniste ou diététiste.
  • Ajustez votre dose d’insuline en fonction de votre alimentation et de vos activités, et recalculez la quantité nécessaire au besoin.
  • Prenez vos médicaments comme prescrit par votre médecin.

Le « phénomène de l’aube »

Tout le monde connaît une poussée d’hormones avant le réveil. Le cocktail d’adrénaline, de cortisol et d’hormone de croissance favorise à ce moment la sécrétion de glucose par le foie.

Chez la personne vivant avec le diabète, le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline pour réguler l’augmentation de la glycémie qui s’ensuit. Le « phénomène de l’aube » peut donc entraîner une hyperglycémie, et ce, même si le taux de glucose sanguin atteignait les valeurs cibles au coucher.

Manger plus tôt le soir ou pratiquer une activité physique après le souper peuvent aider à corriger la situation.

Quoi faire en cas d’hyperglycémie?

Buvez assez d’eau pour éviter de vous déshydrater.

Mesurez votre glycémie plus fréquemment afin de déterminer la cause du problème. Vous pourrez ensuite ajuster votre alimentation ou votre activité physique ou, avec votre médecin, votre médication ou votre dose d’insuline.

Il y a urgence médicale si une personne :

- ne tolère aucun liquide ou présente des signes de déshydratation (par exemple si elle a des nausées ou si elle vomit);

- manifeste un changement d’état de conscience – est confuse ou agitée, a un comportement inhabituel, a des hallucinations ou ne réagit pas aux stimuli;

- a une température supérieure à 38,5 °C depuis plus de 48 heures.

Dans le cas du diabète de type 1, si la glycémie est au-dessus de 14 mmol/L, vérifiez la présence de cétones : si le taux est de moyen à fort, c’est-à-dire s’il y a plus de 4 mmol/L de corps cétoniques dans l’urine ou plus de 1,5 mmol/L dans le sang, consultez un professionnel de la santé. Consultez-en un également si, dans le cas d’un diabète de type 2, la personne a une glycémie supérieure à 25 mmol/L et qu’elle somnole de manière excessive.

En conclusion

En étant vigilant et en apprenant à bien connaître les réactions de son corps, on peut aider à prévenir les problèmes et arriver à bien vivre avec le diabète!

 

Références:
American Diabetes Association, « Hyperglycemia (High Blood Glucose) » : http://www.diabetes.org/living-with-diabetes/treatment-and-care/blood-glucose-control/hyperglycemia.html?referrer=https://www.google.com/. Consulté le 27 janvier 2017.
American Diabetes Association, « Dawn Phenomenon » : http://www.diabetes.org/living-with-diabetes/treatment-and-care/blood-glucose-control/dawn-phenomenon.html. Consulté le 27 janvier 2017.
Association canadienne du diabète, « Votre glycémie : hypoglycémie et hyperglycémie » : http://guidelines.diabetes.ca/cdacpg/media/documents/patient-resources/fr/LowsandHighs_French_AF_FINAL4.pdf. Consulté le 25 janvier 2017.
Diabète Québec, « Le phénomène de l’aube » : http://www.diabete.qc.ca/fr/vivre-avec-le-diabete/soins-et-traitements/hypoglycemie-et-hyperglycemie/le-phenomene-de-laube. Consulté le 27 janvier 2017.
Diabète Québec, « L’hyperglycémie » : http://www.diabete.qc.ca/fr/vivre-avec-le-diabete/soins-et-traitements/hypoglycemie-et-hyperglycemie/lhyperglycemie. Consulté le 27 janvier 2017.
Fédération française des diabétiques, « Comment faire face à l’hyperglycémie? » : https://www.federationdesdiabetiques.org/diabete/glycemie/hyperglycemie. Consulté le 27 janvier 2017.
Mayo Clinic, « Hyperglycemia in diabetes » : https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/hyperglycemia/basics/symptoms/con-20034795. Consulté le 27 janvier 2017.
WebMD, « High Blood Sugar and Diabetes » : https://www.webmd.com/diabetes/guide/diabetes-hyperglycemia. Consulté le 27 janvier 2017.

Recevez notre infolettre

Une source d’information reliée au diabète intéressante et utile

Abonnez-vous maintenant

Partager

Classé sous :