Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

Accepter un diagnostic de diabète

La nouvelle est tombée : vous ou votre enfant souffrez du diabète. Après le choc initial, vous passerez sans doute par une gamme d’émotions et de questionnements – un cheminement tout à fait normal et propre à chacun, qui pourrait comprendre les étapes suivantes :

  • Le déni. Vous ne croyez pas au diagnostic.
  • La colère. Vous ressentez un sentiment d’injustice, ou encore de l’anxiété qui se transforme en révolte.
  • Le marchandage. Vous acceptez partiellement la situation, mais remettez certains volets en question (le traitement proposé, la gravité de la maladie, etc.).
  • La tristesse. Vous avez l’impression que le diabète mènera votre vie et qu’elle ne vous appartiendra plus.
  • L’acceptation. Vous êtes prêt à affronter la situation.

Et ensuite? D’abord, vous n’êtes pas seul.

Les professionnels de la santé sont là pour répondre à vos questions et vous donner les outils pour bien gérer la maladie. Qu’elle touche votre enfant ou vous-même, vous aurez un rôle majeur à jouer dans le traitement. Mais bonne nouvelle : vous avez beaucoup plus de contrôle que vous ne le pensez, et avec les nouvelles percées et technologies, vivre avec le diabète est aujourd’hui bien moins complexe qu’auparavant.

Et il y a d’autres points positifs. Par exemple, les changements d’habitudes qui vous seront recommandés s’inscrivent dans un mode de vie sain que tous gagnent à adopter. Cela dit, tâchez de ne pas vouloir tout changer d’un coup : fixez-vous plutôt des objectifs SMART, c’est-à-dire des objectifs spécifiques, mesurables, accessibles, réalistes et circonscrits dans le temps.

Pour garder le cap et le moral, entourez-vous de gens avec qui vous pouvez parler, qu’il s’agisse d’amis, de proches ou d’autres personnes atteintes du diabète. Vous avez d’ailleurs accès à de nombreux groupes de soutien et de discussion consacrés à la maladie, une bonne façon d’échanger des conseils et de trouver du réconfort.

Enfin, ne vous mettez pas trop de poids sur les épaules. Vous avez droit à l’erreur, et il vous faudra du temps pour apprivoiser le diabète. D’ici un moment, vous regarderez avec fierté tout le chemin que vous avez parcouru.

Références :
Diabète Québec, « Adaptation au diagnostic » : http://www.diabete.qc.ca/fr/vivre-avec-le-diabete/psychologie/adaptation-au-diagnostic/. Consulté le 6 janvier 2016.
Roche, « New Diabetes Diagnosis? Here Are Three Steps for Getting on the Road to Acceptance » : https://www.accu-chek.com/life/new-diabetes-diagnosis-3-steps-getting-road-acceptance. Consulté le 6 janvier 2016.

Recevez notre infolettre

Une source d’information reliée au diabète intéressante et utile

Abonnez-vous maintenant