Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

Un indispensable pour le retour en classe : la communication

Rien ne fait remonter à la surface nos souvenirs d’écolier comme l’odeur des crayons ou la vue d’une paire d’espadrilles neuves. Nouveaux enseignants, nouvelle routine et nouveaux amis, tous ces changements peuvent être aussi excitants qu’angoissants. Si votre enfant vit avec le diabète, le retour en classe pourrait comporter un degré supérieur de complexité. Mais rassurez-vous : quelques trucs et une bonne dose de communication ouverte devraient faire la différence.

Les premières années

Envoyer un enfant vivant avec le diabète à l’école primaire ou secondaire demande un certain lâcher-prise. Quand la santé de votre enfant dépend d’injections d’insuline, les repas et les fêtes, les sorties et les excursions scolaires, même le quotidien a de quoi rendre n’importe quel parent anxieux. Après tout, vous savez prendre soin de votre enfant mieux que quiconque. Même si l’école emploie une infirmière à temps plein, vous servirez probablement d’éducateur en matière de diabète au personnel enseignant, à la direction, aux conducteurs d’autobus, aux entraîneurs et au personnel administratif. Voici quelques conseils pour préparer la prochaine rentrée scolaire sans anicroche.

  • Commencez pendant l’été Souvent, les membres du personnel enseignant et administratif d’une école travaillent l’été ou sont de retour plusieurs semaines avant l’accueil des écoliers. Ce serait le moment idéal pour les rencontrer et commencer leur formation sur les soins de base du diabète ainsi que sur le plan de soins de votre enfant. Ce plan devrait préciser : à quelle fréquence et où votre enfant doit mesurer sa glycémie, comment administrer de l’insuline, quoi faire en cas d’hyperglycémie ou d’hypoglycémie, à quelle fréquence votre enfant devrait manger, quelle approche adopter en matière d’activité physique et d’autres points importants. Il devrait aussi décrire les actions que votre enfant peut réaliser seul et celles pour lesquelles il a besoin d’aide, selon son âge.

  • Encouragez l’ouverture aux autres – Les enfants n’aiment pas se sentir différents ou sortir du lot. Des études ont montré que les personnes qui vivent avec le diabète et en ont honte prennent moins bien soin d’eux1. Au fil du parcours scolaire de votre enfant, la honte pourrait le mener à négliger les mesures de glycémie ou les doses d’insuline. En parlant ouvertement du diabète avec ses camarades de classe, votre enfant pourra leur montrer que, même s’il vit avec le diabète, il est comme eux.

  • Ayez un plan B – Aussi complet soit votre plan, gardez de la place pour les imprévus. Les fêtes, les sorties éducatives et les visites chez les amis après l’école peuvent toutes compliquer le calcul des glucides et des doses. Participer aux cours d’éducation physique, aux activités parascolaires ou à de simples jeux entre amis peut entraîner une hypoglycémie, immédiatement ou plus tard dans la journeé2. Bien qu’il soit impossible de parer à toute éventualité, vous serez mieux préparés à affronter les imprévus si vous passez en revue les scénarios les plus probables.

  • Adaptez-vous aux absences – Dans un monde idéal, votre enfant ne manquerait jamais l’école en raison du diabète ou d’une autre affection. Cependant, s’il doit s’absenter pour une longue période ou de manière fréquente, mieux vaut élaborer une stratégie avec l’école afin d’éviter qu’il ne prenne du retard.

De l’enfance à l’adolescence

Nombreux sont les conseils pour la prise en charge du diabète qui s’appliquent tant au primaire qu’au secondaire. En grandissant, votre enfant pourrait cependant avoir à relever de nouveaux défis.

  • Misez sur l’indépendance – À l’approche de l’école intermédiaire ou secondaire, votre enfant sera peut-être en mesure d’assurer lui-même la gestion de ses mesures de glycémie, de ses repas et de ses injections d’insuline. En l’incitant à prendre des responsabilités appropriées pour son âge, vous le préparez au jour où il devra se charger seul de ses soins. Lui apprendre à acquérir des habitudes saines, y compris à reconnaître les signes d’hypoglycémie et à trouver des solutions quand ses résultats s’écartent de la norme, c’est le préparer pour toute une vie en santé.

  • Encouragez le sport et l’activité physique – En vieillissant, les enfants deviennent parfois moins actifs. Pourtant, plusieurs études ont montré que l’activité physique facilite l’utilisation de l’insuline par leur organisme et permet une saine gestion du poids3. Incitez votre enfant à joindre une équipe sportive ou à prendre part à des activités parascolaires, tant à l’école qu’ailleurs. Cela lui permettra de soulager son stress et son anxiété tout en améliorant sa concentration et sa santé. Assurez-vous simplement de mesurer sa glycémie, d’informer les adultes et les autres participants des signes à surveiller et d’avoir une collation sous la main4.

Avec une bonne préparation, la rentrée scolaire est moins stressante pour les enfants vivant avec le diabète et leurs parents. La planification et la communication sont les deux mots d’ordre pour garder votre enfant en sécurité tout au long de l’année.

1Archer, A. « Shame and diabetes self-management », Practical Diabetes, vol. 31, no 3, 2014, p. 102-106. Disponible à : https://www.practicaldiabetes.com/wp-content/uploads/sites/29/2016/03/Sh.... Consulté le 21 juin 2019.

2Robertson, K., P. Adolfsson, G. Scheiner, R. Hanas et M. Riddell. « Exercise in children and adolescents with diabetes », Pediatric Diabetes, vol. 10, no s12, 2009, p. 154-168. Disponible à : https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/j.1399-5448.2009.00567.x. Consulté le 21 juin 2019.

3Diabète Canada. Diabetes Canada Clinical Practice Guidelines : Physical activity and diabetes. Disponible à : https://guidelines.diabetes.ca/cpg/chapter10. Consulté le 21 juin 2019.

4Diabète Canada. Kids and physical activity. Disponible à : https://www.diabetes.ca/managing-my-diabetes/kids,-teens---diabetes/kids.... Consulté le 21 juin 2019.

Recevez notre infolettre

Une source d’information reliée au diabète intéressante et utile

Abonnez-vous maintenant

Partager

Classé sous :