Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

Comprendre le diabète gestationnel

Qu’est-ce que c’est?

Le diabète gestationnel, ou « diabète de grossesse », touche entre 3 et 20 % des femmes enceintes. Règle générale, il survient au deuxième ou troisième trimestre et disparaît par lui-même après l’accouchement.

N’importe quelle femme enceinte peut le développer, mais plusieurs facteurs de risque entrent en ligne de compte, comme l’âge, l’origine ethnique, le surpoids, l’utilisation de corticostéroïdes, les antécédents familiaux et certaines maladies préexistantes.

Qu’est-ce qui se passe?

Le diabète gestationnel se manifeste tard dans la grossesse, au stade où le bébé est déjà formé. Les hormones du placenta, qui aident l’enfant à grandir, en viennent à bloquer l’action de l’insuline produite par le pancréas de la mère pour réguler les sucres dans le sang (le taux de glucose, ou la glycémie). C’est ce qu’on appelle la résistance à l’insuline.

Par conséquent, le glucose s’accumule dans le sang faute d’être transformé en énergie.

Quoi surveiller?

Les femmes atteintes de diabète gestationnel n’ont souvent aucun symptôme. C’est pourquoi on recommande un test de dépistage chez toutes les femmes enceintes entre la 24e et la 28e semaine de grossesse, et plus tôt chez les femmes présentant des facteurs de risque.

Comment gérer le diabète gestationnel?

L’objectif, c’est de ramener la glycémie aux taux normaux d’une femme sans diabète gestationnel.

Il s’agit généralement d’adopter une alimentation saine et équilibrée, de faire de l’exercice modéré à raison d’environ 150 minutes par semaine, de réduire le stress autant que possible, de surveiller la prise de poids et de mesurer la glycémie à l’aide d’un glucomètre. À tout cela s’ajoutent des contrôles à l’hôpital, et des ajustements en cours de route selon les résultats. Parfois, les changements d’habitudes ne sont pas suffisants : il faut alors recourir aux injections d’insuline durant la grossesse.

Quelles sont les complications possibles?

Les complications ci-dessous comptent parmi les plus courantes, mais elles sont très souvent évitables avec de la prévention et un traitement approprié.

Chez l’enfant :
• Macrosomie (poids supérieur à la moyenne)
• Risque de naître avec une glycémie très basse et des problèmes respiratoires
• Risque de souffrir d’obésité et de diabète de type 2 plus tard

Chez la mère :
• Risque d’un accouchement difficile (voire par césarienne), selon le poids du bébé
• Surplus de liquide amniotique, qui pourrait déclencher un accouchement prématuré
• Hypertension de grossesse
• Prééclampsie
• Risque de développer le diabète de type 2 plus tard
• Risque de redévelopper le diabète gestationnel lors d’une prochaine grossesse

En conclusion?

Dans la grande majorité des cas, le diabète gestationnel se contrôle bien et s’en va une fois la grossesse terminée. Les risques de récidive au cours d’une prochaine grossesse sont toutefois bien présents, tout comme les risques de développer le diabète de type 2 un jour. Heureusement, le maintien de saines habitudes de vie, chez la mère comme l’enfant, permet d’éviter bien des problèmes et de rester sur le chemin de la santé. Parlez-en à votre médecin pour mettre toutes les chances de votre côté.

 

Références:
American Diabetes Association, « Gestational Diabetes » : http://www.diabetes.org/diabetes-basics/gestational/?referrer=https://www.google.ca/. Consulté le 19 janvier 2017.
Association canadienne du diabète, « Living with Gestational Diabetes » : https://www.diabetes.ca/diabetes-and-you/living-with-gestational-diabetes. Consulté le 19 janvier 2017.
Centre hospitalier de l’Université de Montréal, « Le diabète de grossesse » : http://www.chumontreal.qc.ca/sites/default/files/documents/Votre_sante/PDF/60_4005062_diabete_de_grossesse_27_fin_2012-10-12.pdf. Consulté le 19 janvier 2017.
Diabète Québec, « Diabète de grossesse » : http://www.diabete.qc.ca/fr/comprendre-le-diabete/tout-sur-le-diabete/types-de-diabete/diabete-de-grossesse/. Consulté le 19 janvier 2017.

Recevez notre infolettre

Une source d’information reliée au diabète intéressante et utile

Abonnez-vous maintenant

Partager

Classé sous :