Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

Comment et pourquoi bien dormir

Vous avez peut-être constaté que lorsque vous dormez suffisamment, c’est plus facile de contrôler votre glycémie. Vous vous sentez plus alerte durant la journée, vous avez plus d’énergie, vous ressentez moins de stress et de manière générale, vous vous trouvez dans un meilleur état d’esprit pour l’autosurveillance et la gestion du diabète.

Pensez à ce qui se passe ou s’est passé, les nuits où vous ne dormez pas assez. En plus de toutes les choses qui peuvent interférer avec le sommeil, comme le stress ou des changements à la routine, des complications potentielles du sommeil peuvent affecter les personnes atteintes de diabète. L’hyper et l’hypoglycémie peuvent interrompre leur repos. Les personnes atteintes de type 2 qui dorment mal peuvent éprouver plus de difficulté à contrôler leurs niveaux de glucose sanguin.1 L’apnée du sommeil est aussi un problème fréquent chez les personnes atteintes de type 2 et la neuropathie peut provoquer des douleurs aux jambes qui empêchent de dormir.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est tout à fait possible de maîtriser ces situations et de profiter d’une longue nuit de sommeil récupérateur. Voici quelques conseils pour vous aider à mieux dormir.

8 judicieux conseils pour mieux dormir.

  1. Relaxez avant d’aller au lit. Votre exercice devrait être terminé au moins trois heures avant l'heure de coucher. Les tâches domestiques, les courses… tentez de finir tout ça au moins une heure avant de vous coucher.
  2. Couchez-vous autant que possible tous les jours à la même heure, même les fins de semaine. Essayez d’éviter les siestes de fin de journée.
  3. Ne consommez pas un repas lourd peu de temps avant d’aller au lit et ne prenez pas de café ou d’alcool tard en soirée.
  4. En fait, limitez votre consommation de liquides avant de vous coucher pour éviter d’avoir à vous lever au milieu de la nuit pour vous soulager. Pensez aussi à aller aux toilettes juste avant de vous coucher.
  5. Si vous vous sentez stressé, essayez des techniques de relaxation comme la méditation, les respirations profondes, le yoga, la lecture d’un livre qui vous absorbe, l’écoute d’une musique calme ou la rédaction de votre journal personnel.
  6. Faites en sorte que votre chambre à coucher soit confortable : ni trop chaude ni trop froide, tranquille et sombre. Si vous utilisez présentement votre chambre à coucher comme bureau ou salle de télé, pensez à une autre façon de faire. Faites de votre chambre un endroit pour vous reposer et non pas pour vous distraire.
  7. Mettez de côté tous les appareils électroniques avant d’aller au lit, plus particulièrement vos appareils mobiles comme votre téléphone intelligent ou votre tablette.
  8. Nous savons que vous aimez vos animaux domestiques, mais ils peuvent interrompre votre sommeil. Il vaut mieux qu’ils ne dorment pas dans votre lit et, si vous avez des allergies, gardez-les hors de votre chambre. (Ces remarques ne s’appliquent évidemment pas aux chiens d’accompagnement des personnes diabétiques.)

Mesures nocturnes de votre glycémie

Il est important de mesurer votre glycémie avant d’aller au lit. Pour éviter les épisodes d’hypo au courant de la nuit, essayez des goûters de fin de soirée qui maintiendront votre glycémie à un niveau normal jusqu’au matin, par exemple des légumes accompagnés d’hummus ou de guacamole. Certains professionnels de la santé recommandent de faire un test vers 3 h pour vérifier que votre glycémie est stable. Si vous pratiquez l’insulinothérapie par pompe, et si votre glycémie a tendance à chuter au cours de la nuit, ajustez vos débits de base en conséquence.

Dans quelles circonstances parler à votre médecin ou pharmacien.

Nous espérons que nos conseils vous aideront si vous avez des problèmes de sommeil. Cependant, si vous n’arrivez toujours pas à bien vous reposer, ou si quelqu’un vous dit que vous avez un problème de ronflement, pensez à en parler avec votre médecin ou votre pharmacien. Les ronflements sont un signe d’apnée, elle-même associée à l’hypertension, à la maladie cardiaque, au reflux gastrique et à la fatigue.

 

Références
1Endocrine Web. Researchers connect poor sleep and uncontrolled blood sugar in type 2 diabetics. Available at: http://www.endocrineweb.com/news/type-2-diabetes/5526-researchers-connect-poor-sleep-uncontrolled-blood-sugar-type-2-diabetics. Consulté le 24 août 2015.
2Helpguide.org. Getting Better Sleep. Tips for Getting a Good Night’s Sleep. Available at: https://www.helpguide.org/articles/sleep/how-to-sleep-better.htm. Consulté le 18 avril 2017.

 

 

Recevez notre infolettre

Une source d’information reliée au diabète intéressante et utile

Abonnez-vous maintenant