Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

Gardons le papier pour l’origami

Effectuer le suivi des données de diabète à la main, c’est du travail, vous serez sûrement d’accord avec moi.

En fait, beaucoup de nos activités quotidiennes demandent des efforts, mais ça ne nous empêche pas de persévérer. Pourquoi? Parce que c’est payant. Se brosser les dents, par exemple, nous donne un sourire blanc et éclatant, en plus de réduire le nombre de caries. Tenir un carnet n’est pas différent : c’est avantageux, et ça devient plus facile lorsqu’on en fait une habitude.

Pas de données, pas de progrès

Il y a quelques années, je suis arrivé chez mon médecin les mains vides. Malheureusement, je suis aussi reparti bredouille : sans données à analyser, mon médecin ne pouvait pas faire d’ajustements à mon plan de traitement ni m’aider à régler mes problèmes.

Ma glycémie avait-elle tendance à monter après le déjeuner? Descendait-elle avant l’heure du coucher? À quoi ressemblait-elle au réveil? Je n’en avais aucune idée.

Je répétais sans cesse la même phrase : « Je ne sais pas. » C’était frustrant, mais aussi très logique. À quoi est-ce que je m’attendais, alors que je n’avais aucune donnée à présenter?

Trouver le bon outil de suivi des données

Je n’aime pas trop les carnets de diabète papier pour diverses raisons :

  • J’ai trop à écrire pour l’espace restreint.

  • J’ai du mal à déchiffrer ma propre écriture.

  • Il ne tient pas dans mes poches.

  • J’oublie de l’apporter avec moi.

Il est essentiel de trouver un outil qui nous convient. Pour contourner le problème d’espace, j’ai essayé d’utiliser un calepin ligné ordinaire. J’ai même acheté un beau carnet élégant. Mais l’absence d’une structure claire m’empêchait de repérer les tendances, et j’ai rapidement abandonné le projet.

La découverte de l’enregistrement automatique

Avec mySugr, tout a changé. Aujourd’hui, la plupart de mes appareils pour le diabète sont connectés à mon téléphone intelligent, et les données s’y enregistrent automatiquement. (https://www.accu-chek.ca/fr/logiciels/application-mysugr)

En un coup d’œil, j’ai un excellent aperçu de ma journée et de ma semaine. Les tendances sont très faciles à repérer (ce qui plaît à mon médecin), et je peux immédiatement mettre à profit l’information (ce qui me plaît).

Je peux également faire des recherches par étiquettes, mots-clés et lieux. Fredrik Debong, un des fondateurs de l’application, a récemment souligné l’utilité de cette fonction. Au restaurant, il souhaitait vérifier la quantité de glucides dans son repas; il a donc effectué une recherche dans mySugr, où il a trouvé une photo d’un repas semblable datant de près de deux ans. D’après les données enregistrées (estimation des glucides, dose d’insuline administrée et glycémie après le repas), il a constaté qu’il avait alors sous-estimé la quantité de glucides et s’était retrouvé en hyperglycémie. Cette fois, il a pu ajuster sa dose d’insuline en conséquence et éviter de passer l’après-midi en hyperglycémie.

Aurais-je trouvé cette entrée datant de plusieurs années dans un carnet papier (ou une autre application)?

Les données enregistrées dans mySugr et les rapports en format PDF sont une excellente source d’information pour mon médecin. Mes rendez-vous donnent maintenant lieu à des échanges productifs, et je reçois des conseils utiles.

Profitez des avantages

Les avantages que procure une bonne santé bucco-dentaire nous ont poussés à prendre l’habitude de nous brosser les dents (j’espère). À mon avis, noter ses données est encore plus avantageux. Et grâce aux appareils connectés, c’est maintenant beaucoup moins compliqué.

N’attendez pas pour commencer; connectez-vous dès maintenant. Gardons le papier pour l’origami.

 

Texte original de Scott Johnson, sur le blogue de mySugr (https://www.accu-chek.ca/fr/logiciels/application-mysugr)

 

Recevez notre infolettre

Une source d’information reliée au diabète intéressante et utile

Abonnez-vous maintenant

Partager

Classé sous :