Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

Injections d’insuline: éliminer les barrières

Les injections d’insuline font partie de votre quotidien? Dans ce cas, vous savez qu’elles sont essentielles à la gestion de votre diabète et à la prévention de ses complications.


Vous savez aussi qu’il est primordial de suivre votre horaire d’injections. Si votre corps ne reçoit pas assez d’insuline, vous risquez de graves problèmes à long terme, notamment aux yeux, au cœur, aux nerfs et aux reins. S’il en reçoit trop, vous êtes susceptible de faire de l’hypoglycémie, ce qui peut, dans les cas extrêmes, provoquer un coma diabétique.


Malgré tout, plus de la moitié des insulino-dépendants sauteraient délibérément des injections, selon une étude menée aux États-Unis. Environ 20 % d’entre eux le feraient parfois ou souvent.


Cette tendance est particulièrement marquée chez les personnes qui doivent prendre plusieurs doses d’insuline par jour ou qui voient des inconvénients au traitement (interférence avec leurs activités, embarras en public, etc.).


Et vous, avez-vous déjà sauté une dose d’insuline parce que vous n’étiez pas à l’aise de la prendre en public? Avez-vous déjà risqué l’hypoglycémie en faisant votre injection trop tôt, par exemple avant de vous rendre quelque part?


C’est un fait, il est parfois difficile d’intégrer les injections à un mode de vie actif, et les gens autour de vous ne sont pas nécessairement sensibilisés au traitement du diabète. Toutefois, n’oubliez jamais que vos injections sont un besoin médical. Il n’y a aucun compromis à faire avec votre santé, même si quelqu’un au loin vous jette un drôle de regard. Cette personne n’aura pas à vivre avec les conséquences d’une dose manquée : vous, oui.


La communication, comme toujours, joue un rôle clé dans le processus. Éduquez votre entourage par rapport à la maladie. Dans les lieux publics, mentionnez que vous êtes atteint de diabète et préparez-vous à répondre aux interrogations. Surtout, sachez que les injections, quand elles sont faites subtilement, attirent rarement l’attention. Vous pouvez aussi opter pour un stylo injecteur, plus discret qu’une seringue.


Il reste encore du chemin à parcourir pour informer la population à propos du diabète. En revanche, vous avez déjà assez de poids sur les épaules pour ne pas vous tourmenter avec vos injections. Faites la paix avec votre traitement. Il n’y a certainement aucune honte à prendre votre santé en main, peu importe où vous vous trouvez.

Références :

American Diabetes Association, “Skipping Insulin Injections – What are the Risk Factors?”: http://www.diabetes.org/newsroom/press-releases/2010/skipping-insulin-injections.html. Consulté le 12 janvier 2015.
Diabetes.co.uk, “Missing Insulin Injections”: https://www.diabetes.co.uk/insulin/missing-insulin-injection.html. Consulté le 12 janvier 2015.
Diabète Québec, « L’injection d’insuline en public » : http://www.diabete.qc.ca/fr/vivre-avec-le-diabete/soins-et-traitements/medicaments-et-insuline/linjection-dinsuline-en-public. Consulté le 12 janvier 2015.
MediResource, “Medication Management”: http://bodyandhealth.canada.com/channel_health_features_details.asp?health_feature_id=48&article_id=1434&channel_id=0&relation_id=0&article_rating=3É. Consulté le 12 janvier 2015.
National Institutes of Health, “Correlates of Insulin Injection Omission”: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2809256/. Consulté le 12 janvier 2015.
National Institutes of Health, “Insulin Detemir (rDNA Origin) Injection”: https://medlineplus.gov/druginfo/meds/a606012.html. Consulté le 12 janvier 2015.

Recevez notre infolettre

Une source d’information reliée au diabète intéressante et utile

Abonnez-vous maintenant

Partager

Classé sous :