Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

Foire aux questions

Questions générales

Le recours à un outil d’insertion automatique est une question de choix personnel.  Il vous appartient de décider si vous préférez insérer votre dispositif de perfusion Accu-Chek FlexLink / Accu-Chek Ultraflex manuellement ou à l’aide de l’outil d’insertion Accu-Chek LinkAssist.

Non.  L’outil d’insertion Accu-Chek LinkAssist doit être employé par une seule personne, exclusivement.  Il ne doit pas servir à de multiples utilisateurs

Les professionnels de la santé et les infirmières éducatrices en diabète sont de précieuses sources d’information et de formation pour les personnes atteintes de diabète et vous devriez chercher à profiter régulièrement de leurs services. Il n’est toutefois pas nécessaire d’obtenir un enseignement professionnel avant d’utiliser l’outil Accu-Chek LinkAssist pour la première fois.  Suivez simplement les instructions d’utilisation incluses dans l’emballage.

Non, ce n’est pas nécessaire.

La marque de perforation allongée sur la pellicule qui recouvre l’adhésif vous indique où se trouve la connexion.

Ne le laissez pas sous tension lorsqu’il n’est pas utilisé.  Le mécanisme de tension devrait se trouver complètement à l’extérieur de la base.  Évitez d’exposer votre outil d’insertion à des températures extrêmes, par exemple l’été, dans une voiture.

Au besoin, essuyez l’extérieur de votre outil d’insertion Accu-Chek LinkAssist avec un linge préhumecté d’eau et d’un savon doux ou avec un désinfectant ordinaire (alcool éthylique à 70 %).  Ne plongez pas l’outil d’insertion dans le liquide de nettoyage. Séchez l’outil d’insertion soigneusement, avec un linge doux et propre.

Il suffit de le mettre à la poubelle ou dans un contenant approprié.

Oui.  Cela vous permet de placer votre dispositif de perfusion sur des sites de perfusion difficiles d’accès, dans votre dos par exemple.

S’il devait arriver que le dispositif de perfusion reste coincé dans l’outil d’insertion, poussez délicatement le mécanisme de tension dans la base, sans pointer l’outil vers une partie de votre corps ou vers une autre personne.  Assurez-vous de ne pas comprimer la base durant l’application.

L’outil d’insertion Accu-Chek LinkAssist a été élaboré à l’intention de toutes les personnes qui préfèrent une insertion automatique de leurs dispositifs de perfusion.

L’outil d’insertion Accu-Chek LinkAssist a été élaboré uniquement pour l’insertion assistée des dispositifs de perfusion Accu-Chek FlexLink / Accu-Chek Ultraflex.

Nous avons dessiné l’outil Accu-Chek LinkAssist pour satisfaire les désirs et les besoins des personnes atteintes de diabète qui préfèrent une insertion automatique.  Certaines d’entre elles souffrent de problèmes de dextérité ou de vision et peuvent mieux utiliser un accessoire plus gros qui leur rend l’insertion facile, rapide et pratiquement sans douleur.


Accu-Chek LinkAssist

Description de l'item

L’outil d’insertion Accu-Chek LinkAssist est spécialement conçu pour être utilisé avec le dispositif de perfusion Accu-Chek Ultraflex; il assure une insertion réussie pratiquement sans douleur.1

Manuel d'utilisation

ANGLE D’INSERTION

90° angle

DISPOSITIF DE PERFUSION COMPATIBLE

Accu-Chek Ultraflex

Caractéristiques et avantages
  • Processus d’insertion automatique rapide et intuitif
  • Permet l’insertion d’une seule main sur des sites de perfusion difficiles d’accès
  • Cran de sûreté intégré pour éviter les déclenchements accidentels
Spécifications additionnelles
Angle d’insertion:

90°

Dimensions:

90 x 79 x 28 mm (when ready for insertion)

  1. Liebl A, Klinge A, Buhr. Clinical benefits of automatic insertion of infusion sets in CSII. Présenté lors du 26e atelier du groupe d’étude sur le sujet « Artificial Insulin Delivery, Pancreas and Islet Transplantation (AIDPIT) » de l’Association européenne pour l’étude du diabète (Association for the Study of Diabetes - EASD) et lors de la 1re rencontre European Diabetes Technology and Transplantation tenue à Montpellier, France, du 4 au 6 février 2007.